Cela fait un moment que les choses tournent moins rond dans votre couple, vous revenez souvent sur les mêmes sujets de dispute, vous vous demandez ce qui pourrait vous aider et vous aimeriez savoir si et comment une thérapie de couple pourrait fonctionner pour vous.

Selon une étude faite par “the American Association of Marriage and Family Therapists”, dans 97% des cas, les couples disent que la thérapie les a aidés à traverser une crise, à mieux communiquer, et à mieux comprendre leur partenaire.

Qu’est-ce que la thérapie de couple, pour commencer?

Selon la revue Psychologies, la définition de la thérapie de couple est une: “forme de relation souvent réalisée comme visant à établir un fonctionnement du couple plus stable et plus équilibré, sans appeler à des notions de personnalité ni à des jugements de valeur”.

Ils enchaînent en disant: “À la faveur d’une meilleure prise de conscience de son propre fonctionnement par chaque membre, elle permet l’aménagement des détails de l’existence commune afin de rendre celle-ci plus satisfaisante, y compris pour le groupe familial.

Grâce à une meilleure compréhension de l’autre, peuvent se dessiner les compromis souhaitables et s’établir une sorte de contrat dont le thérapeute sera témoin.

Différentes des thérapies sexuelles et du conseil conjugal, ces méthodes permettent d’aborder p. ex. les emplois du temps, les attitudes à l’égard de la scolarité des enfants, des loisirs, voire de la vie sexuelle du couple”.

Maintenant que nous avons la définition, regardons qui peut en bénéficier et comment ça fonctionne dans les faits.

Est-ce qu’il y a un bon moment pour consulter?

Souvent, les gens en relation viennent consulter lorsque la dynamique relationnelle est bien ancrée, les problèmes persistent depuis déjà un moment. Ils se demandent s’il n’est pas déjà trop tard.

Il n’y a pas de “bon moment” pour consulter.  Comme vous pouvez aller chez le dentiste de manière préventive, vous pouvez aussi consulter pour améliorer la communication ou dénouer une situation tendue; mais vous pouvez très bien venir aussi à un stade plus avancé du problème.  Dans certains cas, la thérapie relationnelle aide simplement à se séparer en bons termes si c’est le chemin qui convient le mieux.

Il n’y a donc pas de “bon” moment.

Alors, comment ça fonctionne?

  • La première séance

La première séance servira à établir les objectifs sur lesquels vous voulez travailler, ou à gérer une crise si vous arrivez en période de crise. 

Exprimer ses propres objectifs devant son partenaire et entendre ceux de l’être aimé.e aide à créer une attitude d’ouverture dans le but de travailler ensemble vers plus d’harmonie.  Ainsi, votre thérapeute pourra garder ces objectifs en tête tout au long des séances et vous les rappeler au besoin.

  • Les séances subséquentes

Dans les séances subséquentes, chacun aura sa place pour s’exprimer, mais en général avec un émetteur principal, à tour de rôles au fil des séances. Par exemple, la deuxième séance pourrait être l’occasion pour l’un des partenaires de s’exprimer sur un sujet délicat, et le rôle de l’autre partenaire, le récepteur, sera surtout d’écouter sans interrompre et de donner un feedback à son partenaire.  La semaine suivante, les rôles seront inversés, et celui qui avait davantage écouté à la séance précédente sera à son tour l’émetteur principal.

Pourquoi procède-t-on de cette façon?

  1. Une thérapie de couple vous aide à avoir une communication claire et non-défensive, pour que ce soit efficace au lieu de finir en argumentation.

Vous aurez l’impression d’être enfin saisi.e, vraiment entendu.e par votre partenaire, et non à travers les filtres habituels qui mènent à se sentir incompris.e. Le.la thérapeute vous aidera à vous exprimer clairement, à cerner l’essentiel de votre message, et s’assurera aussi que votre partenaire écoute, lui aussi, en étant moins pris dans ses réactions habituelles de couper la parole, juger, interpréter, etc., pour entendre les choses différemment qu’à l’habitude.

Cela rapproche, cela crée la connexion. 

Et c’est la connexion que l’on recherche tous lorsqu’on se dispute: on essaie de faire comprendre son point à l’autre, mais souvent sans succès. En thérapie relationnelle, on a l’espace pour ressentir de l’empathie pour soi-même et pour l’autre, et cela apaise et fait en sorte qu’on puisse ressentir plus de proximité avec son.sa partenaire.

  1. La thérapie relationnelle crée un cadre sécuritaire pour aborder des sujets plus délicats

Le but est évidemment d’être capable, éventuellement, de discuter de ces sujets délicats sans l’aide du.de la thérapeute, mais pendant que vous êtes dans le bureau, vous êtes dans une zone où vous êtes en sécurité. 

Vous êtes en sécurité pour explorer vos émotions, pour exprimer votre vérité.

Les thérapeutes font beaucoup de choses pour aider les couples (éducation, coaching, outils sur-mesure, nouvelles idées, soutien émotionnel, responsabilisation des partenaires), mais surtout, ils fournissent un environnement sécuritaire où un couple peut communiquer sans l’influence des modèles de communication défensifs utilisés à la maison.

Toutes les émotions sont les bienvenues. Toutes les défensives sont les bienvenues. 

Le.la professionnelle recadrera au besoin. C’est le travail du.de la thérapeute de faire en sorte que le message se rende avec le plus de clarté et d’impact vers votre partenaire.

  1. Des solutions pratiques

Avoir des conversations intimes et favoriser la connexion émotionnelle et la compréhension de l’un et de l’autre est la première étape de la thérapie de couple. Cela aide les couples à vivre de nouvelles expériences de guérison et à ressentir l’amour qu’ils se portent l’un à l’autre.

La communication est la base.  Vous obtiendrez des conseils et des outils concrets pour ne pas retomber dans vos anciens patterns de communication.

Ensuite, les actions, les outils tels que des exercices à faire en couple, des nouvelles pratiques à mettre en place, viennent compléter le tout. Il faut continuer le travail à la maison et revenir au besoin pour quelques réajustements.

Couple en harmonie Divan bleu

Exemples réels de couples venus en thérapie au Divan bleu

(Évidemment, les noms et circonstances ont été modifiées pour garder la confidentialité).

Guillaume et Émilie n’avaient plus de relations sexuelles depuis quelques années. Émilie avait l’impression qu’elle n’était plus désirable et cela affectait beaucoup sa confiance en elle. Elle se refermait, ne se reconnaissait plus, et n’avait plus envie de prendre soin d’elle comme avant.

Guillaume, de son côté, était frustré. Il jugeait Émilie, car il aurait aimé faire l’amour mais Émilie était distante et il ne comprenait pas ce qui se passait pour elle.

En thérapie, ils ont pu trouver un terrain sécuritaire pour explorer ce qui se passait réellement: ils vivaient leur intimité différemment, et en ne communiquant pas précisément sur le sujet, ils n’avaient pas compris de quelle façon ils pouvaient se rejoindre après les quelques mois du début de la relation où la sexualité était facile.

Durant le processus, Guillaume a pu être sensible au fait qu’Émilie ne se sentait pas désirable, et cela a contribué à ce qu’il comprenne ce qui se passait pour elle. De son côté, Émilie a pu recevoir de l’empathie et du réconfort par rapport à comment elle se sentait et a pu comprendre qu’elle a besoin de mots et de gestes d’affection pour se sentir désirée. Elle a également pu être sensible au fait que Guillaume trouvait ça difficile de la voir aussi fermée et donc, par ressentiment, par peur du rejet, il était moins porté à lui démontrer son affection.

Maintenant, ils ont les outils pour voir leur fonctionnement (Émilie se retire lorsqu’elle souffre et Guillaume devient frustré et jugeant). Ainsi, ils peuvent désamorcer la situation lorsqu’elle se produit grâce à une meilleure connaissance d’eux-même et de leur partenaire. Au lieu de se refermer, Émilie dit à Guillaume ce qui lui ferait du bien. Au lieu de juger, Guillaume vérifie avec Émilie ce qui se passe pour elle.

Guillaume et Émilie goûtent maintenant à une communication ouverte de coeur à coeur, une vie sexuelle renouvelée et une découverte de leur intimité auparavant inconnue.

Conclusion

Couple heureux Divan bleu

Nous cherchons tous une connexion avec les gens dans notre vie. Nous voulons tous être saisis, entendus, compris. Éprouver de la joie et de la paix est notre souhait le plus cher.

La thérapie relationnelle est là pour vous donner les moyens d’y arriver, de vous sentir plus proches, plus unis, plus compris. Les couples disent souvent qu’ils auraient dû le faire plus tôt. Alors n’hésitez plus et plongez.

Les thérapeutes de couple du Divan bleu sont là pour vous aider à cheminer l’un vers l’autre, que vous soyez dans une relation conventionnelle, non-conventionnelle, homosexuelle, hétérosexuelle, multiculturelle, toutes les orientations et formes d’amour sont les bienvenus chez nous.

N’hésitez pas à contacter un.e de nos thérapeutes de couple pour vous accompagner. Pour un rendez-vous, cliquez ici.